L'Anneau de Pouvoir - p1

Creative Commons Attribution-NonDerivatives Certains droits réservés.

5 commentaires

Chriss a dit :

C'est un exercice, plusieurs contraintes tout d'abord technique… 3 feuilles A4… ensuite l'histoire, 3 personnages (qui doivent être facilement identifiable…) un anneau qui attire les convoitises… des questions ? Et j'espère vous apporter des réponses ^^

5 sept. 2009

Gipo a dit :

Un anneau en trois tomes avec trois personnages qui se le disputent ? Hmmmm… J'ai déjà vu ça ^^

Tu dessines super-bien, mais on a un peu de mal à comprendre le récit sans parole (ce qui est hyper-dur à réaliser, je le sais bien !).

On a du mal à comprendre si le trou devait servir dès le départ à enterrer l'anneau ou si “Chevelu” vient de le trouver parmi la terre déblayée (dans ce cas, le trou devait servir pour autre chose)… et si “Chauve” avait prévu d'enterrer l'anneau ou “Chevelu” lui-même ? Pourquoi Chauve agresse Chevelu ? Parce qu'il veut l'anneau pour lui (mais jusqu'à présent il semble ne s'intéresser qu'au trou), parce qu'il veut enterrer l'anneau (il montre le trou) ou parce qu'il oblige Chevelu à entrer dans le trou (il lui montre où aller) avant de l'abattre (oui, je regarde trop d'histoires de voyous !) ?

Bref, à quoi sert le trou exactement ? La réponse à cette question nous aurait permis de comprendre tout le reste.

Les deux autres planches sont plus claires.

5 sept. 2009

Chriss a dit :

Merci Gipo, je vais mettre l'énoncé du sujet comme cela tes questions auront des réponses enfin j'espère ^^…

L’anneau de pouvoir

Deux personnages sont dans une clairière face à un trou qu’ils viennent de creuser. Un troisième personnage caché les observe Le premier personnage trouve un anneau et tente de dissimuler sa trouvaille Le second personnage s’en rend compte, une dispute s’engage Le second personnage réussit à s’emparer de l’anneau et s’enfuit, poursuivi par le premier personnage Répondez à ces trois questions 1/ Comment s’achève la poursuite ? 2/ Que fait le troisième personnage ? 3/ Qui récupère l’anneau ?

6 sept. 2009

Gipo a dit :

La réponse aux trois questions me semble réussie (2ème et 3ème planche)

  • Il me semble qu'il aurait fallu ajouter une raison pour laquelle ce trou est fait (carte au trésor à côté, construction d'un bâtiment, arbre à planter…) pour que l'objet de l'histoire ne soit pas parasité par une interrogation inutile.
  • J'aurais mis l'oeil tout en haut de la première case : 1) quelqu'un voit quelque chose 2) il le ramasse 3) c'est un anneau (mais je pinaille : ce n'est pas le plus important…)
  • C'est très bien que le chauve regarde ailleurs au moment de la découverte, mais à la deuxième case, il ne réagit pas en accord avec le synopsis : il devrait s'apercevoir que l'autre lui cache quelque chose. Au lieu de ça, il semble ne s'intéresser qu'au trou (peut-être dit-il : “hé ! Tu as trouvé ça ici donc ce n'est pas qu'à toi” mais de l'extérieur, on a l'impression qu'il n'a pas remarqué l'anneau).
  • Par la suite, le chauve se met en colère mais on n'a pas l'impression que c'est à cause de l'anneau : il ne cherche à aucun moment à le récupérer de ses mains.

Les premiers acteurs de cinéma le savaient bien (et les sourds aussi) : lorsqu'il n'y a pas de paroles, on est obligé de “surjouer”, d'exagérer les mimiques et de les orienter très précisément sur l'objet de l'histoire, pour qu'on puisse comprendre de quoi il est question (quand on n'est pas l'auteur ni le “commanditaire” ;) ).

Voici un exemple que je viens de découvrir de la part d'un pur génie du dessin (les auteurs de cartoons sont excellents pour le mime) : http://www.cfsl.net/forum_v3/viewtopic.php?p=1034843#p1034843

6 sept. 2009

Chriss a dit :

C'est sur… que vu le lien que tu m'as mis je peux retourner à compter les chaussettes… lol… merci en tout cas de tes commentaires^^

6 sept. 2009